Eruoma Awashish

Nation

Atikamewk

Nation
Atikamekw
À propos de l'artiste

Détentrice d’un baccalauréat en art interdisciplinaire de l’Université du Québec à Chicoutimi, Eruoma Awashish vise à faire connaître davantage sa culture. Sa double identité, Atikamekw par son père et Québécoise par sa mère, lui permet de mieux saisir les différences qui distinguent les deux peuples et de créer des espaces de dialogues à travers ses œuvres. Son travail parle de métissage et de métamorphose. La souffrance est un thème qu’elle aborde souvent, car selon elle, c’est un passage vers la transformation. Son travail est empreint de spiritualité, de symboles et de syncrétisme. Elle aime mélanger des symboles faisant référence à la culture des Premières Nations et à la religion catholique. Par ces symboles qui s’entrecroisent, ses œuvres parlent à la fois de contraste et de métissage, de dualité et d’équilibre, de souffrance et de sérénité… Son travail questionne les phénomènes d’hybridation dans la culture des Premières Nations.

« Une culture qui survit au fil des siècles, c’est une culture qui s’adapte et évolue. La culture des Premières nations est une culture forte, car elle ne s’est jamais laissée absorber par la culture dominante. Malgré les tentatives d’assimilation, notre culture subsiste et évolue. Elle se métamorphose. »